Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Adrien Delassus

Non, l'écologie n'est pas et ne sera jamais une punition.

Il  y a quelque temps,  au conseil municipal de Paris, et  au Parlement  français, les Verts ont alerté leurs concitoyens sur les chauffages externes des terrasses qui présentent une consommation excessive d'energie, et le gâchis d'une ressource qui est épuisable. Phénomène qui gagne l'ensemble des villes, notamment septentrionnales, françaises et qui s'est développé depuis l'interdiction de fumer à l'intérieur des espaces publics et notamment des cafés.

Si la dénonciation de ce phénomène est normale ; en faire un thème national, n'aide pas les Verts dans la démonstration de leur maturation.

C'est trop tard, c'est fait. Cela démontre le chemin qui reste à parcourir, et la nécessité pour tous les citoyens de venir participer aux débats des Verts pour qu'ils changent ses pratiques pour le moins masochistes. La réforme d'organisation des Verts me permet d'espérer que ce sera  un des derniers couacs de notre parti.

Les Verts ont des sujets nettement plus intéressant à développer et à défendre  comme le revenu citoyen, la densification urbaine, la promotion des habitats mixtes, le développement de l'économie associative, la création et le développement de zones naturelles maritimes, le renforcement des condamnations des dégazages,  l'allongement de la liste de produits interdits parce que toxiques, la mutation de l'agriculture etc... des lois qui démontrent le rôle des Verts dans la protection des citoyens, de la promotion de l'innovation.

Ce mouvement contre ce chauffage des terrasses démontre un certain déphasage avec l'actualité,  qui est un peu salutaire,  mais laisse poser des questions. 

En pleine crise du système libéral  qu'a t-on entendu de la part des écologistes , quand on leur a donné la parole ( rarement, voire meme jamais).

Qu'a t-on entendu des propositions vertes pour changer de société, et pour palier aux inégalités et aux déviances , maintes fois annoncées par la gauche écologiste en particulier ?

Parce qu'il existe un système écologiste complet, qui permet à la société d'être autonome, réellement démocratique, et  qui assure l'existence pour les populations qui vivent dans un même bassin de vie. ( Et c'est très loin des sociétés babacool crypto sectaires des années 1970). L'économie écologiste par Pascal Canfin

Ce système est un modéle non encore testé, et donc à ce stade  de réalisation, utopique , mais qui par bribes a déjà démontré qu'il n'abaissait pas la qualité de la vie et plutot, au contraire, quelle chance(!),  qu'il l'améliorait. 

 




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article