Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Adrien Delassus

Les partis de gauche en question

Avec le congrés du PS, et celui de mon parti, les Verts, confluent simultanément les questions de l'alternance, de l'innovation et de l'initiative de notre camp. Le rôle d'opposition crédible n'étant plus tenu par aucun des partis de gauche. Les médias nationaux sont réduits à  singer l'opposition au sein même de la droite ou de l'Ump comme dans le débat sur le travail dominical.

Des partis ridiculisés par les progressistes d'outre Atlantique

Cette question fait aussi suite à l'electrochoc "Obama" qui a mis fin à une ére conservatrice, qu'elle soit appuyée par des démocrates mous ou des conservateurs décomplexés. Les -désormais- frères américains ont ridiculisé toute la classe politique du vieux continent, et encore plus celle qui est censée représenter la nouvelle garde, la nouvelle France : la gauche. 
Non pas parce qu'ils ont élu un black, mais parce que le camp progressiste a gagné sur des terres très conservatrices. Les démocrates ont gagné du terrain partout , mais le basculement de l'Indiana, de la Virginie, de la Caroline du Nord, d'un comté du Nebraska ( un des 2 seuls état qui ne vote pas pour tout ses grands électeurs d'un coup) , les scores en nette progression par rapport aux scrutins depuis 2000 dans le Texas, la Géorgie ou encore l'Arizona démontre que le camp progressiste américain a conquis de l'espace et des suffrages.
Il a gagné, sans doute favorisé par la crise du système ultralibéral, la bataille idéologique et symbolique qui a fait l'historicité de ce 4 novembre 2008. Historicité parce que ce sont produits un certain nombre de premières.

C'est une leçon pour la gauche française :  le courage politique paye. Ce n'est pas en copiant sur des gens qui ne défendent pas les mêmes intérêts que nous gagnerons.  La gauche moderne n'est pas un pastiche de l'UMP.

Les enjeux pour toutes les formations de gauche

Comment nous peuple de gauche français pouvons reprendre l'initiative politique sur notre sol, d'une manière concréte et durable ?
Devons nous subir et faire subir au peuple français encore 8 ans ( ou plus ) de regression intellectuelle, sociale, humaine ?
Quelle est la meilleure structure pour établir ce projet ?

L'objectif ne sera pas seulement de montrer que ma crémerie,  les Verts est la meilleure, il est aussi de poser le point de départ d'une reflexion peut être longue, peut être qui se prolongera tant que la  "vraie" gauche n'aura pas reconquis sa place -au moins- en France.

J'y répondrai plus tard...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article